Du nouveau chez Qwant, Cocorico !

Actualités

Du nouveau chez Qwant, Cocorico !

Notre moteur de recherche Français vient de lancer son service de cartographie Qwant Maps en version alpha.

L’ascension de Qwant

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Qwant, c’est le moteur de recherche Français. Lancé en 2013 à Nice, sa politique est axée sur la protection de la vie privée.

Contrairement à Google, lorsque vous effectuer une recherche sur Qwant, aucun cookie de traçage n’est déposé sur votre navigateur. Le serveur ne stocke pas la recherche effectuée, et ne l’associe pas à votre profil pour être réutilisée plus tard. En gros vous êtes anonymes et vous le restez jusqu’au bout. La politique de confidentialité du site est d’ailleurs très claire. « Lorsque vous utilisez Qwant comme moteur de recherche, nous ne mettons sur votre navigateur aucun cookie qui permettrait de vous reconnaître à chaque utilisation ou de vous suivre partout sur Internet. Nous n’utilisons aucun dispositif de traçage (pixel, fingerprinting…). Nous ne collectons et ne conservons aucun historique des recherches. En conformité avec les préconisations de la CNIL, une requête est immédiatement anonymisée et dissociée de votre adresse IP. En bref, ce que vous faites avec Qwant reste votre vie privée et nous ne voulons pas le savoir. »

Les succès s’enchaînent depuis le lancement. D’autres services ont vus le jour comme Junior pour les plus jeunes, Lite pour les vieilles configurations et Music. De 3,5 millions de visites par mois à ses débuts, Qwant compte désormais plus de 60 millions de visites. Parmis ces visites 80% sont effectués par nous français.

qwant services

On est bien évidemment très loin de Google mais ce n’est pas son objectif. Le moteur de recherche français cherche à apporter des informations pertinentes et sans filtre basé sur les données personnelles. Il intègre ensuite le tout au sein d’une interface conviviale. Que demander de plus ?

Les nouveautés

L’été dernier, Qwant nous annoncé le développement de trois nouveaux services, Mail une messagerie non intrusive, Maps un service de cartographie sans tracking et Pay qui permettra de payer avec son mobile.

Certes ces services viennent directement en concurrence avec leurs homologues chez Apple ou Google, mais depuis le scandale Cambridge Analytica, beaucoup d’internautes semblent avoir eu un déclic à propos de la confidentialité de leurs données personnelles. Et c’est là que les projets de Qwant prennent tout leur sens.

qwant maps

En ce qui concerne le service Qwant Maps, il se base sur OpenStreetMap, et vient d’être lancé en version alpha. Les fonctionnalités principales de ce genre de service comme la navigation ne sont pas encore actives. Un long chemin reste encore à parcourir, mais les équipes travaillent d’arrache pied.

Un bel avenir

La FrenchTech arrive à point nommé, dans cette époque où la vie privée numérique devient un sujet sensible. Elle se rêve en moteur de recherche d’une Europe soucieuse de la protection de ses données personnelles, et ses plus récents partenariats prouvent bien que Qwant se donne le moyen de ses ambitions, comme par exemple son partenariat avec le navigateur Brave

Laisses un commentaire